Employeurs, embauchez un apprenti

Mise à jour le 22/07/2020

Sur quels métiers pouvez-vous embaucher un apprenti ?


L’apprentissage offre des formations dans presque tous les secteurs professionnels pour tous les niveaux de qualification, du CAP au diplôme d’ingénieur. Ainsi de nombreux métiers sont accessibles : fleuriste, chimiste, électrotechnicien, communicant, comptable, etc.
Pour connaître les formations en apprentissage sur vos métiers et les établissements qui les proposent, rendez-vous sur le site onisep.fr

Infog apprentissage 6 entreprises

 


Quel est le coût d’un apprenti pour votre entreprise

Une aide financière de 5 000 à 8 000 € pour embaucher un apprenti en 2020

Dans le cadre du plan de relance de l’apprentissage en 2020, L’Etat met en place une aide financière exceptionnelle versée aux employeurs qui embauchent un apprenti préparant un diplôme de niveau licence ou inférieur avec une date de début de contrat entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021. Cette aide s’élève à 5 000€ en première année pour les apprentis mineurs et 8 000€ pour les apprentis majeurs. 

Toutes les entreprises embauchant un apprenti de niveau licence maximum peuvent bénéficier de cette aide, sans condition pour les entreprises de moins de 250 salariés et à condition pour les autres d’atteindre 5 % d’apprentis dans leurs effectifs en 2020.
Grâce à cette mesure, les jeunes de moins de 20 ans embauchés en apprentissage ne coûtent rien à l’entreprise en termes de rémunération sur leur première année de contrat dans l’entreprise. Au-delà de 20 ans, le reste à charge pour l’entreprise va de quelques euros à 175 euros par mois jusqu’à 25 ans.


Lorsque vous embauchez un apprenti, vous signez un contrat d’apprentissage de 6 mois minimum.
C’est un contrat de travail, l’apprenti est donc rémunéré comme vos autres salariés et bénéficie des mêmes avantages (congés, remboursement d’une partie des frais de transport, par exemple). Le salaire minimum est défini selon l’âge de l’apprenti et l’année d’exécution de son contrat (il gagnera par exemple plus la 2e année de son contrat que la 1re).
Le coût de la formation est pris en charge en partie ou en intégralité par votre opérateur de compétences (Opco).
Par ailleurs, si votre entreprise compte moins de 250 salariés et que votre apprenti prépare un diplôme ou un titre équivalent, maximum, au niveau du baccalauréat (niveau 3) vous pouvez bénéficier d’une aide financière (l’aide unique aux employeurs d’apprentis) : en savoir plus.


Le maître d'apprentissage : un référent clé pour l’apprenti

En entreprise, un apprenti est sous la responsabilité d'un tuteur, un référent : le maître d'apprentissage.
Il a pour mission de contribuer à l’acquisition, par l’apprenti, des compétences nécessaires à l’obtention du titre professionnel ou du diplôme préparé, en liaison avec son organisme de formation/CFA. Le maître d’apprentissage constitue le lien fondamental de l’apprenti avec son employeur durant tout le contrat et avec le CFA. Réfléchir à qui vous allez confier le rôle de maître d’apprentissage, définir avec lui les missions du futur apprenti, voire l’associer aux entretiens d’embauche, sont autant d’atouts pour un apprentissage réussi pour l’apprenti, mais aussi pour l’entreprise.

Lien vers vidéo « maître d’apprentissage » : https://www.youtube.com/watch?v=ja3SutHcJ2A


Comment bien recruter votre apprenti ?

Établir un profil de poste : 

Comme toute autre offre d’emploi, l’entreprise doit définir précisément un profil de poste pour recruter un apprenti. Les missions de l’apprenti et son poste doivent être définis en consultant un CFA pour qu’elles soient en adéquation avec des formations reconnues existantes dans des organismes de formation.


Pour obtenir de l’aide, vous pouvez vous adresser au CFA ou à votre Conseil régional.

 

Trouver des candidats au poste : 

Les entreprises ont plusieurs possibilités pour promouvoir leur offre d’emploi en apprentissage :

  • le profil de poste peut être diffusé à plusieurs acteurs locaux pour le relayer, notamment aux CFA, aux chambres consulaires, aux missions locales, au Conseil régional ;
  • poster l’offre ici, sur le portail de l’alternance ;
  • possibilité de poster l’offre sur le site internet de l’entreprise, sur les sites d’offres d’emploi généraux et sur le site de Pôle emploi ;
  • participer à des forums de recrutements, salons de l’emploi ou tout autre événement permettant aux entreprises de rencontrer de potentielles futures recrues.

 

Réaliser des entretiens d'embauche : 

Souvent, les candidats à un poste en apprentissage sont très jeunes et pour beaucoup, il s’agit de leur première expérience professionnelle et donc de leur premier entretien d’embauche. Il est donc important d’être indulgent.
Lors de l’entretien, il est indispensable de revenir en détail sur les missions qui seront confiées à l’apprenti pour s’assurer que le poste proposé correspond bien aux attentes du futur apprenti et qu’il dispose des compétences nécessaires. Il faut toutefois rassurer le futur apprenti en lui disant qu’il pourra acquérir les compétences au fur et à mesure de son apprentissage.
Il est important lors d’un entretien de laisser le CV de côté pour se concentrer sur la personnalité et la manière d’être du jeune en face de soi afin de déterminer s’il pourra s’intégrer facilement dans l’entreprise.
Une fois que vous avez trouvé l’apprenti idéal pour votre entreprise, il ne vous restera plus qu’à compléter le contrat d’apprentissage et le signer avec votre apprenti.
Pour en savoir plus sur les modalités de recrutement d’un apprenti : https://www.alternance.emploi.gouv.fr/portail_alternance/jcms/recleader_6113/decouvrir-l-alternance

Recruter à la bonne période : 

Dans le cadre du plan de relance de l’apprentissage en 2020, l’Etat offre davantage de souplesse aux jeunes pour trouver leur entreprise portant à 6 mois au lieu de 3 mois, le temps pour trouver un contrat. Si l’apprenti n’a pas signé de contrat d’apprentissage au début de sa formation, il bénéficie de 6 mois à compter de la date de début de sa formation pour en trouver un au lieu de 3 mois en temps normal.
Le début d’un contrat d’apprentissage est possible dès trois mois avant ou après la date de début de la formation. La formation commence généralement entre septembre et octobre, il est donc possible de recruter un apprenti généralement dès juin et jusqu’à novembre. Par ailleurs, il est aujourd’hui possible pour les CFA de démarrer les formations à n’importe quel moment de l’année. Cela vous permettra aussi une plus grande flexibilité pour recruter des apprentis.


Pour en savoir plus : https://www.alternance.emploi.gouv.fr/portail_alternance/jcms/recleader_6113/decouvrir-l-alternance